Définition

Le management de transition est la réponse la plus appropriée pour mobiliser très rapidement des ressources managériales sur mesure, qualifiées et très expérimentées. Ceci peut se concevoir dans toutes les fonctions de l’entreprise pour renforcer ou remplacer les équipes en place dans des situations de transformation à fort enjeu.

La qualité d’une prestation de management de transition repose ainsi notamment sur la largeur et la profondeur du vivier de managers, dirigeants et experts, pour assurer une parfaite adéquation entre le besoin et la ressource. Ce vivier évolutif est constitué et animé par le cabinet au fil des années : il rassemble une large diversité de profils expérimentés (plus de 45 ans) couvrant toutes les fonctions de CODIR (« C-level ») de sociétés, de BU ou de sites, tous les secteurs, les types de projets, les contextes d’actionnariat, les tailles d’entreprise (de la PME aux ETI et BU de grands groupes).

Histoire

Cabinets de Management de transition

Le management de transition est apparu de façon structurée et pérenne en Europe à la fin des années 1980, à l’initiative d’Egon Zehnder International, leader européen en recrutement par approche directe de cadres dirigeants, qui a pris la décision de créer EIM, « Executive Interim Management ». EIM s’est ensuite très rapidement implanté dans d’autres pays européens puis sur tous les continents, pour finalement prendre son indépendance à la fin des années 1990.
Initialement dénommé « interim management », cette prestation de service consistait à mettre à la disposition des entreprises des cadres dirigeants très expérimentés, pour faire face à des vacances temporaires de postes dans l’attente d’un recrutement définitif. Les grosses opérations de restructuration des années 1990 ont ensuite favorisé le recours ponctuel à des ressources externes de dirigeants expérimentés, pratique qui a pris son essor. Enfin, à l’initiative d’EIM, l’offre s’est élargie à l’ensemble des situations nécessitant l’apport temporaire de ressources managériales de très haut niveau pour accompagner les entreprises dans tous leurs projets de transformation à fort enjeu. EIM a alors créé l’appellation française « management de transition » qui englobe toutes ces situations. Les cabinets disposant d’un vivier particulièrement riche ont ensuite pu étendre leurs prestations au conseil opérationnel (experts) et au recrutement accéléré pour des postes permanents.

Pourquoi le management de transition ?

Management de transition

 

  • Concevoir, accompagner un projet, accélérer une mutation
  • Dynamiser la croissance
  • Améliorer la performance opérationnelle
  • Accroître les performances financières et les résultats
  • Apporter un regard extérieur (innovation, benchmarking)
  • Répondre à un besoin de renforcement de compétences, dans l’urgence.

Comment se déroule une mission de management de transition ?

Cette évaluation porte sur un ensemble de critères prenant non seulement en compte bien sûr les compétences, l’attitude et et les savoir-faire nécessaires, mais aussi la capacité personnelle à s’intégrer dans la culture de l’entreprise et à assumer des contextes parfois difficiles (crises, désorganisations,…). Une évaluation écrite est remise au client qui mène les entretiens nécessaires et procède au choix du candidat retenu.

Lors de la mission
Au démarrage, le manager de transition dispose :

  • d’une feuille de route définissant les objectifs précis et résultats attendus
  • un projet de plan de travail et d’actions qu’il a lui-même établi

Sur ces bases et dans les jours suivants son « immersion », il établit ou précise son plan de travail, les jalons clés,… et constitue les « équipes projet » éventuellement nécessaires.
Tout au long de sa mission, un Partner EIM l’accompagne par des points généralement hebdomadaires et un bilan mensuel est mené avec le client.
En fin de mission, le manager de transition veille à ce que les conditions opérationnelles soient réunies pour que le passage de relais s’effectue efficacement et qu’ainsi les résultats obtenus soient pérennisés. Un bilan de mission est établi et partagé avec le client pour analyser les résultats, valider les plans d’actions à poursuivre et identifier les points d’attention à surveiller.

Quelles sont les fonctions de l’entreprise concernées ?

Management de transition

Les managers de transition peuvent mener leurs missions en occupant des postes « hiérarchiques » de l’organigramme, mais aussi fonctionner en mode projet de façon transverse en appui des lignes hiérarchiques permanentes.

Des secteurs d’activité sont-ils plus propices que d’autres ?

Quel type d’entreprise fait habituellement appel à des managers de transition ?

Des PME, ETI, Business Units de Groupes, fonds d’investissement, entreprises patrimoniales et, comme indiqué précédemment, des opérateurs publics et administrations ont donc couramment recours au management de transition pour maximiser l’efficacité de mise ne œuvre et se donner les meilleures chances de réussite dans ce type de situations.