Une grande entreprise industrielle se penche sur ses problèmes de maintenance informatique à la suite d’un audit réalisé par un grand cabinet de Conseil de la place.

La situation n’est guère favorable puisque, toutes choses étant égales par ailleurs – ce qui n’est que rarement le cas – les écarts constatés sont importants. La concurrence navigue autour de 6 à 8 pour 1000, là où cette entreprise est plutôt à 15 pour 1000.

Pour évoluer vers un ratio favorable, il est décidé de prendre pays 2 pilotes : l’Angleterre et l’Espagne.

Dans ces 2 pays, EIM met en place des Intérim Managers, avec pour objectif de réduire le ratio de 15 pour 1000 à, dans un premier temps, 10 pour 1000.

Après une analyse approfondie de la situation, les Intérim Managers vont proposer les moyens adéquats pour atteindre les objectifs visés dans ces deux pays.

La tâche s’est cependant avérée plus difficile que prévue, car la seule élimination de la maintenance sous-traitée n’a pas été une panacée. Dans nombre de spécialités, il s’est avéré que se posaient des problèmes de compétences. Pour des raisons de manque de formation continue, bien des personnels permanents n’étaient plus au niveau pour effectuer les tâches requises aujourd’hui.

La solution a donc consisté à :
– D’abord remettre à niveau de façon accélérée les personnels permanents (certains n’ont malheureusement pas réussi cette montée en connaissances nouvelles et des mutations se sont avérées indispensables)
– Se dégager ensuite des personnels appartenant aux sociétés de sous-traitance.

Après 9 mois de travail, l’entreprise a atteint l’objectif fixé de 10 pour 1000 dans les deux pays pilotes.
Cette expérience a ensuite été étendue à la vingtaine de pays où travaille majoritairement ce Groupe.

Contact
Dominique Langlois
d.langlois@eim.com
01 53 57 34 60